Mes favoris d’avril 2018

Avril 2018
Share Button

Bonjour à tous,

Le mois d’avril 2018 aura été très compliqué et assez douloureux pour moi, mais pour autant, cela m’a boostée à bien l’occuper. J’ai aussi fait beaucoup de choses. Voici donc ce qui m’a plu en avril.

1/ Le Normandy Barrière 

Avril 2018

Le Normandy, mythique

J’avais déjà dormi au Normandy à Deauville il y a quelques années, où j’avais été légèrement déçue de la prestation. Mais les chambres ont toutes été récemment rénovées et le résultat est là. Literie Queen size super confortable, murs recouverts de tapisseries en toile de Jouy (ma grande passion), joli balcon individuel donnant sur la cour de l’hôtel… Le Normandy a énormément de charme, et tellement d’histoire !

2/ Concert des Arcade Fire

Avril 2018

Arcade Fire on fire

Je ne connaissais pas vraiment ce groupe avant de me rendre à leur concert, et ils sont assez dingues ! Une énergie plus que débordante sur scène, un public déchainé qui connait chaque titre, une scénographie sans faute vraiment originale et renouvelée à chaque titre, et des enchaînements ultra rapides, si bien que le concert passe en une fraction de seconde. Et pour nous laisser partir sur une note inoubliable… ils continuent à jouer dans la rue avec toute leur fanfare, à 50 cm du public, ce qui est assez invraisemblable ! Voyez donc par vous-même la vidéo de ce post-concert dans la rue.

Et pour découvrir leur dernier album, c’est par ici.

3/ La crème Moisture Surge de Clinique

Avril 2018

Cette crème Clinique est l’un des produits phare de la marque.

Elle est super légère, hydrate bien et pénètre rapidement, sans effet gras. J’aime particulièrement sa texture gelée super agréable à l’application, sa couleur légèrement rosée et son odeur rafraîchissante !

4/ Rencontre avec Joël Dicker

Avril 2018

Joël Dicker, jeune, beau, talentueux

Ce mec ! Je n’ai pas encore terminé La disparition de Stéphanie Mailer, son dernier roman, mais je suis tellement fan de lui que j’ai été faire dédicacer le bouquin. Je ne vous cache pas qu’il y avait principalement des lectrices à la librairie ce jour là ! Jeune, beau, talentueux, un sacré mec !

5/ La servante écarlate 

Un sublime ouvrage de Margaret Atwood datant de 1985 qui n’a pas pris une ride. Un univers distopyque qui ne semble pas si loin et qui n’est pas bien rassurant pour l’avenir … À lire absolument, pour l’imagination débordante de son écrivain, le magnifique personnage de Defred, la condition de la femme, et surtout pour réaliser combien notre liberté est fragile et importante.

Très bon weekend à vous !

Clotilde

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *