Guerres secrètes

Guerres secrètes
Share Button

Bonjour tout le monde,

Un peu de culture aujourd’hui sur le blog! J’ai été invitée fin octobre avec d’autres blogueurs et journalistes à découvrir l’exposition Guerres Secrètes, qui se tient jusqu’au 29 janvier au Musée de l’Armée.

Pour être tout à fait honnête, je ne connaissais pas vraiment l’existence de ce Musée, et étais de prime abord assez sceptique quand à cette expo. Je redoutais un univers ultra masculin, gris et froid (mon idée basico basique de l’armée en somme…)

Guerres secrètes

Le dôme des Invalides

Au final, j’ai trouvé l’exposition Guerres secrètes vraiment passionnante et très ludique!

L’arrivée via la cour pavée des Invalides, déserte lors de notre visite privée, est déjà assez spectaculaire… Nous sommes ensuite accueillis par une belle reconstitution d’un bureau des renseignements et un sous-marin digne des plus grands films d’espionnage (ou de Tintin et le lac aux requins pour les connaisseurs!!). De quoi se mettre d’emblée dans l’ambiance!

Guerres secrètes

« Ici James, vous me recevez?!, »

La mise en scène est très réussie avec d’étroits couloirs et des salles assez sombres, qui renforcent les notions de mystère et secret!

L’exposition retrace l’espionnage et les guerres secrètes à travers différentes époques, s’attardant principalement sur la seconde guerre Mondiale et la Guerre Froide. On découvre notamment les différents métiers des services secrets, chacun à son niveau formant un maillon de la chaîne du renseignement. Cryptologues, tireurs, plongeurs, transmetteurs radio, chacun a sa propore mission, car il serait impensable et bien trop risqué qu’un seul espion soit en charge d’une mission dans sa totalité.  Cher James, je ne t’en veux pas de m’avoir mentie pendant tant d’années!!

27

Le Musée réunit pour la première fois un ensemble de près de 400 objets et documents d’archives, pour la plupart inédits. La richesse des œuvres présentées est assez dingue, avec notamment deux machines Enigma datant de la seconde Guerre Mondiale, des tests et manuels du parfait espion, des extraits vidéos et sonores d’époque, des affiches de propagande originales, des costumes de James Bond ou OSS17…

Guerres secrètes

Machine de chiffrement électromécanique Enigma Seconde Guerre mondiale DGSE – Ministère de la Défense © Paris – Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Pascal Segrette

Car qui dit services secrets et espionnage, dit forcément, dans l’imaginaire collectif, films de fiction!

On s’amuse donc à découvrir de véritables gadgets de dissimulation et armes insolites, que l’on a tous vus en action dans des films d’espionnage  : rouge à lèvres pistolet, parapluie empoisonné, cigarette piégée ou encore chaussures à lame permettant à un agent ligoté de se libérer… John Le Carré et Ian Fleming n’ont donc rien inventé! D’ailleurs, saviez-vous que ces deux écrivains ont été agents du célèbre MI6, où il sont puisé leur imagination pour leurs romans d’espionnage?! Et que les célèbres personnages de M et Q ont été inspirés de vrais agents du MI6?

Guerres secrètes

Rouge à lèvres « baiser de la mort » dissimulant un pistolet intégré Combined Military Services Museum, Maldon, U. K. © Paris – Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Emilie Cambier

C’est le genre d’anecdotes que vous retiendrez – parmi d’autres plus historiques – de votre visite.

En somme, une très jolie exposition à aller voir pendant les vacances de Noël en famille!

Clotilde

Exposition Guerres secrètes

Musée de l’Armée

Cour des Invalides – M° Invalides

Jusqu’au 29 janvier 2017

Tous les jours de 10h à 17h

Exposition seule : 12 €

Un grand merci à Alambret Com et au Musée de l’Armée pour cette visite privée très intéressante!

image

image

image

image

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *